Race chien canicrossDirectement inspiré de l’entraînement des mushers dans le cadre des courses d’attelage de chiens de traineaux, le canicross attire un nombre croissant d’adeptes. Plus qu’un sport, il participe à renforcer non seulement votre forme et celle de votre chien, mais également votre complicité à travers l’union de vos efforts au service d’une même discipline. Si vous souhaitez vous lancer, voici quelques conseils pour bien débuter le canicross.

Quel chien pour le canicross ?

Une discipline accessible à la plupart des races

Certaines races de chiens sont naturellement prédisposées à la course, en particulier les huskys, les lévriers, les greysters, les border collies ou encore les braques allemands. Elles sont particulièrement indiquées pour les personnes qui se destinent à la compétition. Néanmoins, sachez que tout chien endurant et sociable peut pratiquer le canicross.

Un bilan santé indispensable

Le plus important n’est pas la race mais la santé de votre chien. Tout d’abord, il est primordial qu’il ait terminé sa croissance. Un chien démarrant trop jeune est plus enclin à se blesser puisque ses articulations sont fragiles. Ainsi, il est généralement conseillé d’attendre que votre compagnon ait dépassé les 12 mois révolus. Par ailleurs, assurez-vous de sa bonne condition physique grâce à un examen effectué chez un vétérinaire, comme vous le feriez avec un médecin.

Quel équipement pour le canicross ?

Du matériel de traction

Le canicross consiste à courir derrière votre chien qui vous tracte. Le bon déroulé de cette activité nécessite donc d’être équipé correctement. Pour éviter tout risque de chute ou de blessure lié aux à-coups, trois éléments sont incontournables :

  • Le harnais de traction dont le point d’attache se situe entre les deux épaules de votre compagnon. Il offre au chien une grande aisance de mouvement, lui permettant d’exprimer sa pleine puissance en tirant avec son buste. Il empêche également tout phénomène d’étranglement que l’on pourrait rencontrer avec une laisse classique.
  • La ceinture de canicross spécialement conçue pour randonner ou courir avec votre chien. Généralement large et rembourrée, elle protègera vos reins et votre dos des mouvements de saccade causés par l’effet de traction.
  • La longe amortisseur qui absorbera une grande partie des à-coups entre vous et votre chien grâce à son élastique intégré. Longue de maximum 2 mètres, elle relie la ceinture du maître au harnais du chien.

Du matériel de course à pieds

Comme toute pratique sportive, il faut une tenue adaptée. En canicross, cette dernière se compose :

  • De chaussures de trail pour terrain accidenté. Leurs semelles répondent aux besoins spécifiques d’absorption des chocs et d’adhérence au sol.
  • De vêtements techniques afin d’être à l’aise dans sa course sans souffrir du froid, ni de la chaleur.

Quelle méthode pour courir avec son chien ?

Enseigner les ordres de base à son chien

Sur un parcours de canicross le chien va devoir être en mesure de changer de direction et d’adapter sa vitesse. Ainsi, il est nécessaire d’effectuer avec votre compagnon un vrai travail d’écoute. En d’autres termes, il s’agit de lui inculquer les rudiments de l’éducation canine afin d’arriver à une symbiose parfaite dans l’action. Cette éducation peut être amorcée dès le plus jeune âge en abordant chaque nouvelle consigne de manière positive et ludique. Vous devez également l’habituer à la présence d’autres chiens. En cas de difficultés à vous faire obéir, ne perdez pas patience et rapprochez-vous d’une structure proposant des cours de dressage. Les professionnels sauront vous conseiller.

Augmenter progressivement les difficultés de parcours

Si votre chien sait vous écouter, de votre côté vous devez rester attentif à ses besoins et aptitudes. Respectez son rythme en ménageant des pauses s’il montre des signes de fatigue ou de soif. De plus, l’entraînement doit être progressif tant pour vous que pour lui. Dans un premier temps, apprenez à coordonner votre course sur de larges chemins de terre sans dénivelé, en augmentant la distance au fur et à mesure, sans aller au-delà des 10 km réglementaires d’un parcours de canicross. Dans un second temps, vous pourrez agrémenter vos sorties de difficultés tels que du dénivelé ou des terrains accidentés et étroits. Ce n’est qu’une fois la symbiose trouvée sur des parcours aux difficultés variées que vous pourrez envisager de participer à une course de canicross organisée.

Accessoires pour canicross

Acheter laisse Hands FreeAcheter harnais Neewa Running Harness