Quel matériel pour commencer l’agility

La majorité du matériel nécessaire pour commencer l’agility avec votre chien peut être trouvé facilement en animalerie ou sur internet. Si vous êtes un tant soit peu bricoleur, vous pourrez même confectionner vous même les équipements nécessaires à l’entraînement de votre chien.

Voici la liste des principaux obstacles nécessaires pour débuter l’agility :

  • le slalom
  • la haie
  • la chaussette
  • le tunnel
  • la balançoire
  • le A
  • La passerelle
  • Le pneu

Un parcours d’agility comporte de nombreux obstacles dont voici les principaux :

Le slalom : il s’agit de piquets (environ une dizaine) entre lesquels votre chien doit slalomer le plus rapidement possible. Vous pouvez acheter des poteaux de slalom ou en fabriquer facilement vous même. Pensez à bien laisser assez de distance entre les piquets afin que votre chien puisse slalomer sans risquer de se cogner.

La haie : Il s’agit d’un obstacle fait avec des branchages que le chien doit franchir pour tester son saut en hauteur. Vous pouvez facilement installer chez vous un obstacle similaire (avec des briques, un meuble, etc.). Pensez néanmoins à ce que l’obstacle soit correctement adapté à la taille de votre chien et sans danger pour lui.

La chaussette : Il s’agit d’un tunnel qui se termine par un manchon mou (d’où le nom de chaussette) et dans lequel le chien doit se faufiler pour réussir à sortir de l’autre côté. Vous pouvez trouver facilement ce type d’obstacle d’agility dans une animalerie.

Le tunnel : Similaire à la chaussette, à l’exception qu’il est rigide de bout en bout. Retrouvez nos conseils pour acheter un tunnel d’agility.

La balançoire : C’est une planche à bascule sur laquelle le chien doit marcher, sans sauter trop tôt.

le A : Deux planches placées en oblique, formant ainsi la lettre A. Le chien doit monter puis descendre ces planches sans sauter trop vite.

La passerelle : cet obstacle d’agility consiste en une planche en hauteur qui oblige le chien à marcher dans le vide. Un banc peut très bien faire l’affaire !

Le pneu : un pneu tendu en l’air, dans lequel le chien doit sauter. Vous pouvez utiliser un vieux pneu de vélo et l’accrocher à une branche d’arbre solide.

Ce matériel d’agility pourra prendre place dans votre jardin et vous permettre de commencer l’entraînement de votre chien à moindre coût, voire même de le préparer au mieux pour ses premiers concours !

Ajouter votre commentaire